EscapadeS

LPV BzH Acte V

19 Février 2012, 07:12am

Publié par Docadn

5ème rendez-vous de pochtrons de buveurs-mangeurs, liés par un forum mauve & vert dédié à l'absorption du raisin fermenté. Notre QG officiel nous accueille encore remarquablement. Il manque notamment un des piliers du cercle, parti "instruire" d'autres amateurs.  Laurent Maynadier et son agent Sylvain sont, comme l'an dernier, de la partie. E-mane et sa moitié, Emilien et toute sa tribu, un caviste Escapalmé et son associée de compagne ont également     répondu  présents. 


Vins-2012-0762.JPG


Une sympathique tablée, qui a bravé le froid pour animer la thématique suivante : "ta cave aussi a un coeur, montre-le-nous !!"

Nicolas nous offre, en attendant les derniers arrivants, une fine et agréable bulle, difficile à localiser. Nous faisons un bon tour de France avant de découvrir l'identité de cette troublante et bonne mise en bouche : Crémant d'Alsace de Geneviève & François Barmès. Un crémant "zéro dosage" contenant majoritairement du pinot blanc, additionné de chardonnay et d'un zeste de pinot noir. ***

Nous passons à table et entamons la dégustation par un blanc très anisé, à l'attaque tendre, un poil pommadée. C'est fruité, tendre de bout en bout, à la finale de berlingot. *(*)

 

Vins-2012-0764.jpg

 

Mas de Daumas Gassac 09 - Vin de pays de l'Hérault

 

C'est un triptyque de blancs qui se succèdent. Un premier vin propose un joli fruit, à l'attaque tendre. Le second est plus poivré, relativement tendre aussi en bouche. Le dernier propose un nez serré, une matière ample, plus dynamique, déclamant un très bel ananas. 

Trois versions d'un même vin : Corbières 10 - Champ des Soeurs ayant séjourné à des altitudes et latitudes différentes. Le premier (**) est la cuvée classique issue de la cave de Laurent Maynadier (à 500 mètres d'altitude). Le second (**) à été plongé à 5 mètres de profondeur côté Méditerranée. Le dernier (mon favori ***) a séjourné à près de 20 mètres de profondeur, pendant 6 mois dans la baie de St-Brieuc.

Un pétrole évident ponctue les effluves de ce 4ème blanc. Une matière grasse, très ample, poivrée, à la minéralité cinglante (hou le gros mot ! Mais j'assume). Finale aux amers saillants et à la salinité sous-jacente agréable. ***

 

Vins-2012-0768.JPG


Alsace Grand Cru - Riesling Pfersigberg 08 - Jean-Louis & Françoise Mann

 

Le 5ème blanc propose des notes finement oxydatives. Il a en effet besoin d'air. Lentement, ce caractère "oxy" diminue, le boisé pointe. L'attaque est tendre, puis décolle vers des accents acides intenses et salvateurs. Une vraie lame signe le fil de ce vin, au potentiel certain, à l'ossature athlétique. ***

 

Vins-2012-0767.JPG

      Rully - Maizières 08 - Vincent Dureuil-Janthial


Les deux derniers blancs ont pu se frotter à la cuisine, toujours inspirée, d'Emilie :

 

Vins-2012 0766

Carpaccio de coquille Saint Jacques, mangues-ananas

 

Place aux rouges. Un nez intensément boisé, une matière serrée, avec juste ce côté épicé intense. Je ne reconnais pas le rouge qui m'a fait chavirer quelques mois auparavant. D'autres apprécient plus grandement la chose, tant mieux. Snif pour ma part. **/**(*)

 

Vins-2011 0630

 

Mondeuse/Persan 09 - Vin de Pays des Balmes Dauphinoises

 

Le second rouge amorce des flaveurs boisées et épicées (oui, je sais y'en a partout ce soir-là !!). La matière semble verrouillée. Une fine sucrosité, épaulée d'un très joli poivre blanc final,  donne le ressort nécessaire à l'ensemble. Personne n'a deviné le 100% mourvèdre. **

 

Vins-2012-0770.JPG

 

Peyroulières 09 - Domaine Bordes - Vin de Pays des Monts de la Grage

 

Une aromatique explosive. Ca pète de syrah !! L'élevage en fond de volume, une fraîcheur tonique, un équilibre remarquable, une gourmandise déjà toute acquise. J'aime beaucoup. ***/***(*)

 

Vins-2012-0773.JPG

 

Crozes-Hermitage - Cuvée Albéric Bouvet 07 - Gilles Robin

 

Vins-2012-0771.JPG

 

      Pigeon fermier, rôti d’abattis, lentilles bio cuisinées au lard 

 

Une robe de pinot, un nez de fraise (E-mane trouve le vin en moins de temps qu'il n'en faut à Usain Bolt pour rater son départ du 100 m). Une matière opulente, des amers vifs, une pointe d'alcool un peu gênante. C'est moins hard que 07, mais quand même !! **

 

Vins-2012-0774.JPG

 

Domaine des Tours - Vin de Pays de Vaucluse 08

 

Là encore des amers saillants, pour un vin presque linéaire, un tantinet boisé, à l'expression plus large que longue. La température ne l'avantage pas à ce stade. *(*)/**

 

Vins-2012-0775.JPG

 

Corbières 09 - Les Sarrazines - Abbaye Sainte-Eugénie

 

Un petit blanc, en intermède, qui "berlingote", au fruité et à la fraîcheur salvatrice. J'aime assez bien ce chardonnay-viognier, qui tient plutôt bien la route pour un "blanc du sud"... **(*)/***

 

Vins-2012-0776.JPG

 

Le clos Rivieral - Les Fontanilles 10 - IGP Pays d'Oc


Retour vers un rouge, découvert au dernier moment, à la rafle et à la sucrosité dominantes. Laurent est le premier à souligner que la température de service n'avantage pas la matière. J'acquiesce en soulignant que c'est souvent la fraîcheur qui signe ce Fitou 10 "Bel Amant" (carignan majoritaire) du Champ des soeurs. *(*)/**

L'heure des douceurs a sonné. Carafé pendant 01h30 sur le rebord de la fenêtre (il devait faire pas loin de 1°C dehors). Un nez de muscat qui se décline sur la fleur d'oranger et l'eau de rose. Une attaque tout en rondeur, avec un sursaut sur la fin de bouche, qui épice délicatement. Longueur et douceur de bienvenue pour conclure le voyage. **(*)

 

Vins-2012-0778.JPG

 

Muscat de Beaumes de Venise 09 - Domaine des Bernardins

 

Vins-2012-0779.jpg

 

Une dernière salve de douceur évoquant figue et miel, avec le Banyuls "Âme de Pierre 09" Abbaye Sainte-Eugénie **/**(*)

C'est sur ces douces notes que notre équipage se sépare, tard dans la nuit froide dissipant trop rapidement la chaleur particulière de ces soirées toujours trop courtes et rares...

Commenter cet article

Partager cette page Facebook Twitter Google+ Pinterest
Suivre ce blog